Wat Tha Khun Ngen วัดทาขุมเงิน

Le Wat Tha Khun Ngen est le monastère bouddhiste du village du même nom (Ban Tha Khun Ngen – บ้าน​ทา​ขุม​เงิน​), au sud-est de la capitale provinciale Lamphun, là où les villages au milieu des cultures s’enchainent sur la route.

L’histoire de ce temple a commencé il y a plus de trois siècles mais rien aujourd’hui ne rappelle ses origines. Ce qui apparaît le plus ancien sur place est alors le stupa blanc des lieux, daté du début du XXe siècle.

Bien dissimulé sur un côté de l’Ubosot, ce stupa est précédé par un modeste édifice.

Wat Tha Khun Ngen

Sur la gauche, un pavillon suivi du stupa

Wat Tha Khun Ngen

Le stupa édifié au début du XXe siècle

L’une des singularités du Wat Tha Khun Ngen est assurément son parvis en brique de couleur bleu, agrémenté de motifs floraux disposés de manière régulière, de sorte que la texture et la couleur du sol met parfaitement en valeur l’Ubosot, édifié en 1967.

Wat Tha Khun Ngen

Ubosot édifié en 1967

A l’intérieur, les colonnes parallèles et les poutres apparentes délimitent cette jolie salle ou cinq bouddhas similaires et bicolores sont accolés au mur, les plus modestes vers l’extérieur et le principal en plein centre.

Wat Tha Khun Ngen

L’Ubosot, ses cinq bouddhas et ses peintures

cinq bouddhas bicolores

Wat Tha Khun Ngen

Malgré que cet Ubosot ne soit âgé que d’une cinquantaine d’années, l’atmosphère des lieux semble ancienne.

La raison provient peut-être des poutres en bois, ou alors des peintures murales illustrant essentiellement la vie à la campagne, ainsi que les festivals religieux qui rythment le calendrier annuel.

La vie à la campagne, la récolte du riz

La vie à la campagne, la récolte du riz

festival religieux bouddhiste

Un festival religieux

Coordonnées GPS: N 18°25’38 E 98°57’29

Temples à découvrir

Commentaires

*

วัดบ้านเหล่าพระเจ้าตาเขียว